stage de fin d'études

Un stage de fin d’études oui, mais pas n’importe lequel et surtout, pas n’importe comment !

Vous l’avez assez entendu, un stage de fin d’études est pour beaucoup l’occasion de faire ses premiers pas dans une entreprise et dans le monde du travail, mais aussi de se faire embaucher à terme. Bien entendu, ce dernier permet de valider son année, mais pas seulement ! Il constitue, ou plutôt devrait constituer une expérience enrichissante pour l’étudiant. Les missions effectuées lors de ce stage doivent lui permettre d’enrichir ses connaissances, de les mettre en pratique et d’acquérir des compétences. C’est une expérience qui demande des efforts et de la volonté de la part des deux parties concernées, à savoir l’entreprise d’accueil et l’étudiant stagiaire.

Postulez pour LE bon stage

Les précautions pour garantir un bon stage de fin d’études doivent être prises dès le départ, lors de la phase de recherche même du stage. En effet, choisir un stage de fin d’études en relation avec ses études et son projet professionnel est l’une des conditions clés pour se forger une expérience optimale en entreprise. Nombreux sont les étudiants qui, par dépit, optent pour des stages sans plus se soucier des missions proposées, car ils ne trouvent pas de stage adapté dans les temps impartis et craignent de ne pouvoir valider leur année.

stage de fin d'étudesNotre conseil : débutez les recherches de stage des mois à l’avance afin d’avoir le plus de choix possible parmi les missions et les entreprises. La concurrence est rude et les bons postes sont pris d’assaut : dans certains secteurs, il faut s’y prendre plus de 9 mois à l’avance…

Vérifiez que tous les papiers sont en ordre

Ne débutez pas de stage de fin d’études et de stage en général sans avoir une convention de stage complète et signée dans les règles. La convention vous sert de contrat de travail et vous protège. Elle doit indiquer en détail les missions que vous serez amené à effectuer, vos horaires, votre gratification, la durée de votre stage, mais également la personne qui sera votre tuteur. Elle peut vous servir de référence en cas de manquement.

Intégrez-vous le plus possible

Afin d’être en complète immersion dans l’entreprise d’accueil, intégrez-vous-y ! Cela signifie aussi bien interagir avec les autres salariés qu’avec vos responsables, mais cela sous-entend également que vous devez respecter les règles de l’entreprise. Arriver à l’heure, faire ses heures, respecter les temps de pause sont autant de choses primordiales qui font de vous un stagiaire sérieux et augmentent vos chances d’être embauché à la fin de votre période de stage.

Les relations que vous aurez construites avec les membres de l’équipe pourront agrandir vos réseaux professionnels et peuvent constituer de bons contacts pour votre avenir.

Prenez vos missions avec sérieux

Ne bâclez aucun travail sous prétexte qu’il n’est pas intéressant pour vous ou qu’il n’est pas de votre niveau. Vous êtes en stage pour apprendre et mettre en pratique vos connaissances, il n’existe pas de travail qui n’apporte rien. Si certaines missions vous dérangent, parlez-en avec votre responsable de stage et voyez s’il est possible d’effectuer des missions qui vous intéressent et d’avoir plus de responsabilités.

stage de fin d'étudesNotre conseil : Gardez en tête qu’un employeur satisfait peut vous servir pour votre réputation et vos références… mais que vous représentez également votre école ou université.

N’hésitez pas à parler en cas de problème

En cas de problème, que ce soit au niveau de vos missions, de vos horaires de travail ou de vos relations avec l’équipe, informez immédiatement votre tuteur et/ou votre établissement pour régler la situation. Il arrive malheureusement que les stagiaires soient délaissés, mis à l’écart, voire même exploités. En effet, nombreux sont les témoignages indiquant des heures supplémentaires, des « stages photocopies », des absences de rémunération, un manque d’encadrement, etc.

Il existe des solutions afin d’éviter la rupture de la convention de stage, votre établissement peut prendre les choses en main et redresser la situation en s’adressant directement à l’entreprise d’accueil. Si toutefois celle-ci ne peut être corrigée, vous pouvez rompre la convention et partir à la recherche d’un nouveau stage. Veillez à respecter la procédure détaillée dans votre convention ; informez votre établissement, envoyez vos courriers en recommandé, etc.

Prenez des notes durant vos missions

L’évaluation de votre stage de fin d’études en entreprise se fait souvent grâce à un rapport de stage et une soutenance. Pour préparer cela et rester dans les temps, munissez-vous d’un carnet et prenez des notes tout au long de votre expérience en entreprise. Cela vous évitera le syndrome de la page blanche devant votre ordinateur. Inscrivez-y toutes vos impressions, vos difficultés, etc. Votre rédaction ne sera que plus aisée, vous aurez une vision d’ensemble concrète qui vous permettra de définir votre plan et problématique.

stage fin d'études

Annie de Docs.school

Docs.school est une plateforme d’échange de documents étudiants (rapports de stage, mémoires, études…).

Abonnez-vous à la Newsletter Seekube

Rejoignez plus de 8 000 professionnels des RH qui reçoivent la Newsletter !

Merci !

Close