erreurs à éviter en entretien d'embauche

Comment se préparer à son entretien d’embauche ?Comment réussir son entretien d’embauche ?

Lorsqu’un job nous passe sous le nez, on sait rarement la vraie raison du refus du recruteur. Il se trouve que nous avons fait la liste des 10 plus grosses erreurs à ne pas faire en entretien d’embauche, car elles peuvent te faire rater n’importe quel entretien en moins de 2 secondes.

 

Alors lis bien cet article pour ne pas bêtement perdre toutes tes chances !

(Tu n’as pas le temps de lire cet article? Pas de panique ! Voici un bref résumé juste pour toi 🙂 )

Erreur 1. « Excusez-moi du retard »

Ne jamais, JAMAIS, arriver en retard à un entretien ! Pour le recruteur, un candidat en retard est soit mal organisé, soit irrespectueux, voire les deux. Et puis, une personne qui arrive en retard à un entretien d’embauche a de fortes chances d’être en retard au quotidien s’il est embauché, non ?


1454431764_Light_bulbConseil
 : planifier d’arriver 15 minutes à l’avance.

Erreur 2. *Bip Bip Bip* Ne pas éteindre son téléphone

Fais comme tu préfères : mets ton portable en silencieux, éteins-le, laisse-le chez toi, mais ne le laisse jamais sonner ou vibrer en entretien ! Un téléphone qui sonne, même si tu ne réponds pas, est perçu comme un grand manque de respect et de sérieux par les recruteurs.

1454431764_Light_bulbConseil : Éteins ton téléphone avant l’entretien, on te promet que tu n’en auras pas besoin

Erreur 3. « J’adore vos lunettes ! »

Sympa, le compliment, mais un entretien d’embauche n’est pas une rencontre avec tes potes. Il faut éviter toute remarque personnelle et rester dans le registre du monde professionnel. Ce genre de remarque peut décontenancer le recruteur et le mettre mal à l’aise, ce qui est certainement l’effet inverse à celui recherché.

1454431764_Light_bulbConseil : rester pro et tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de dire quelque chose de déplacé

Erreur 4. « Mon plus grand défaut… Eh bien je suis perfectionniste »

Une des erreurs classiques… Donner une qualité lorsque le recruteur demande un défaut est une très mauvaise idée. Le recruteur peut se dire que tu n’es pas honnête ou pire, que tu ne connais pas tes défauts.

1454431764_Light_bulbConseil : Lis cet article pour savoir quoi répondre à cette question piège.

Erreur 5. Etre trop intime

Dans le même registre, il faut éviter d’aborder des thèmes trop personnels en entretien : « Après le décès de mon père, je me suis intéressé à … », « Depuis que j’ai rompu avec ma copine, j’ai beaucoup plus de temps libre »… Ces révélations intimes peuvent mettre le recruteur mal à l’aise et être la seule chose que le recruteur retienne !

1454431764_Light_bulbConseil : Reste concentré sur le professionnel, et si le recruteur pose une question plus personnelle, sois toujours positif.

Erreur 6. « Je ne sais pas si je suis la personne qu’il vous faut, mais … »

Cette phrase est, si l’on peut dire, le tue-l’amour des entretiens d’embauche. Si tu ne penses pas être la personne qu’il faut, alors tu fais perdre son temps au recruteur !

1454431764_Light_bulbConseil : Même si tu n’es pas sûr d’être la personne ad hoc, il faut que tu montres au recruteur ce qui te rend apte au poste, car il y a bien quelque chose qui t’a poussé à postuler ! N’oublie jamais qu’en entretien, on ne ment jamais. En revanche, il est fortement recommandé de montrer la réalité sous son meilleur jour.

Erreur 7. Critiquer son ancien manager / patron / collaborateur

Si le recruteur te demande ce que tu as pensé de ton précédent job, attention, c’est un piège. Il veut tester ta loyauté envers ton ancienne boîte. Si tu rabaisses ton ancienne entreprise, le recruteur va se dire que tu feras pareil avec son entreprise quand tu postuleras pour ton prochain poste.

1454431764_Light_bulbConseil : Rester factuel, ne pas partir dans une description dithyrambique de l’entreprise dont tu viens, ni la rabaisser. Tout est question d’équilibre.

Erreur 8. « Et pour les congés, ce se passe comment ? »

Demander dès un premier entretien des informations relatives aux avantages en nature (tickets resto, salle de sport, etc), à la rémunération et aux congés est totalement inapproprié et fera douter le recruteur de ta motivation.

1454431764_Light_bulbConseil : C’est à partir du moment que tu as une offre de la part de l’entreprise que tu peux parler de ça, pas avant ! Alors motus et bouche cousue, on parlera tickets resto plus tard !

Erreur 9. Ne pas envoyer un mail de remerciement après l’entretien

Soyons clairs : même si le recruteur te dit qu’il reviendra vers toi dans la quinzaine, il ne faut pas attendre qu’il t’écrive pour le remercier ! Ne pas donner signe de vie après l’entretien peut faire douter le recruteur de ta motivation, et à l’inverse, un mail de remerciement lui rappellera que tu es toujours dans la course.

1454431764_Light_bulbConseil : quelques jours après l’entretien, écrire un mail tout simple du type

« Bonjour Monsieur / Madame XXXX,

Je voulais vous remercier pour votre accueil ainsi que pour la qualité de notre échange lundi dernier.

Cordialement, XXXXX ».

Attention, il ne faut pas mettre la pression à ton recruteur : ce mail a pour but de REMERCIER, pas de gratter plus d’informations. Donc exit les « Savez-vous quand vous pourrez me faire un retour ? » et autres « dans l’attente de votre réponse ».

Erreur 10. Ne pas avoir préparé l’entretien

Venir à l’entretien sans avoir bien compris toutes les missions et s’être préparé aux questions du recruteur, c’est clairement venir pour rien. Le recruteur verra clair dans ton jeu si tu improvises, et aussi intéressant que puisse être ton profil sur le papier, il te zappera pour un candidat qui s’est montré plus sérieux.

1454431764_Light_bulbConseil : Entraîne-toi, lis plein d’articles et entraîne-toi encore.

Articles recommandés :

Abonnez-vous à la Newsletter Seekube

Rejoignez plus de 8 000 professionnels des RH qui reçoivent la Newsletter !

Merci !

Close