A vous qui passez près de deux heures sur les réseaux sociaux chaque jour: êtes-vous certain d’en maîtriser tous les rouages?

Et oui, en 2015, poster sur Facebook, tweeter ou partager du contenu sur Linkedin est plus qu’un art, puisque c’est un métier: “Community manager”. Si ce terme ne vous dit rien, sachez qu’il entrera dès 2016 dans le Larousse au côté de “boloss”, “tuto” ou encore “écopastoralisme”. “Gestionnaire de communautés” dans la langue de Molière, ce terme désigne ce métier 2.0 qui consiste en la gestion et l’animation des différents comptes réseaux sociaux d’une entreprise (ou d’une personnalité).

A l’ère du digital, le Community manager joue désormais un rôle crucial

 

social media concept diagram hand drawing on blackboard


Quelles sont ses responsabilités ?

Le community manager axe ses journées autour de l’intensification de l’activité de son entreprise sur les réseaux sociaux. Outils désormais indispensables dans la quête de visibilité d’une entreprise ou d’une personnalité, les réseaux sociaux peuvent en effet être des armes redoutables en termes de notoriété et d’acquisition.

Compte tenu de leur évolution constante, le community manager se doit d’être adaptable et réactif, car ses outils de travail peuvent changer du jour au lendemain.

Comme son nom l’indique, le community manager court après les tendances et les buzz. Son but ? Construire et renforcer l’image de marque de son entreprise sur le Net à travers la formation de communautés, qu’il va ensuite animer en interagissant au maximum avec ses membres.

Tout cela passe par une stratégie de création de contenu bien élaborée, afin d’apporter une véritable valeur ajoutée à chaque nouveau “follower”.

Récemment, la synergie s’est renforcée entre la stratégie communautaire et la promotion des produits, notamment avec la création par les réseaux sociaux de véritables outils de gestion publicitaire.

Comment devient-on Community manager ?

Etre community manager suppose d’avoir certaines compétences utiles dans la pratique quotidienne de la gestion et l’animation de communautés virtuelles:

  • une bonne connaissance des techniques de veille et de recherche d’informations,
  • une capacité à mobiliser autour de tendances et de thèmes fédérateurs,
  • l’organisation d’évènements,
  • une bonne connaissance des moteurs de recherche et des techniques de référencement,
  • une bonne connaissance de la législation sur l’utilisation des données personnelles.

Les formations se multiplient peu à peu en France: la première a ouvert à l’INSEEC, mais elle est désormais loin d’être la seule ! D’autres écoles de commerce lui ont emboîté le pas (Sup’Internet, ECS, France Business school…). Même l’université s’y met: Aix, Lyon 3, Rambouillet, Nantes proposent des cursus professionnalisant !

La grande majorité des écoles de communication ont aussi intégré une formation en community management dans leurs formations.


Les outils du Community manager

Pour maîtriser l’univers volatile des réseaux sociaux, le community manager utilise plusieurs logiciels dont voici une sélection:

  • Hootsuite

Hootsuite est un tableau de bord qui permet de surveiller ses différents comptes réseaux sociaux et d’animer les communautés simultanément. Il permet d’avoir une vision globale de son activité communautaire et encourage même le travail collaboratif.

  • Socialshare

Ce logiciel permet de surveiller les partages de vos publications par d’autres internautes sur les réseaux sociaux. Son utilisation est d’autant plus pertinente dans le cas d’une création de contenu propre (ex. blog).

  • Google alertes

Google alertes est un outil gratuit qui permet de suivre efficacement les retombées des activités communautaires: c’est un outil de contrôle d’e-réputation.

  • Social shaker

Social Shaker permet d’animer les réseaux sociaux grâce à de nombreuses applications encourageant l’interactivité avec les membres de la communauté, grâce à la création de jeu-concours, quizz, etc.

  • Bringr

Bringr permet aux community managers de repérer les tendances, les buzz et autres thèmes en rapport avec l’activité de l’entreprise et sur lesquels ils pourront ensuite surfer.

 

Sources:

http://www.studyrama.com/formations/specialites/internet-web-multimedia/10-formations-pour-devenir-community-manager-94831

http://www.journaldunet.com/solutions/saas-logiciel/logiciel-de-community-managers/socialshare.shtml

Abonnez-vous à la Newsletter Seekube

Rejoignez plus de 8 000 professionnels des RH qui reçoivent la Newsletter !

Merci !

Written by

Alex

Ce blog vous livrera toutes les clés pour mieux comprendre le recrutement des jeunes, l'expérience candidat et les relations écoles. Bonne lecture !

Pour me contacter : alexandre.courbin@seekube.com