THALES – « Le forum virtuel Femmes Ingénieures nous a permis d’optimiser nos relations écoles »

Le challenge

Thales, fleuron français de l’électronique et la haute technologie, a recruté l’an passé plus de 5000 personnes, dont 35% a moins de 30 ans. Les prévisions sont similaires pour cette année. Ces recrutements concernent de très nombreux métiers, et en particulier pour des profils ingénieurs. De plus, le groupe accueille chaque année quelques 2000 stagiaires, et 1800 alternants !

La stratégie de relations écoles de Thales est donc très ambitieuse, car un acteur de cette envergure se doit d’être identifié comme un top recruteur du secteur. Le groupe déploie donc plus de deux cents actions écoles chaque année.

Mais ces actions physiques représentent un coût important : chaque forum oblige à mobiliser plusieurs collaborateurs pendant une journée, à louer un stand et à engager d’importants frais logistiques. De plus, une entreprise basée à Paris doit également sacrifier du temps pour déplacer ses équipes en province… Ce qui s’avère particulièrement complexe en période de grève !

Face à la multitude d’actions à mettre en place, comment déployer une stratégie optimale ?

La solution

Afin d’optimiser le temps de ses équipes, Thales a misé sur la priorisation, et a identifié les écoles partenaires sur lesquelles concentrer ces actions. Pour compléter cette stratégie orientée vers son coeur de cible, Thales a ensuite décidé de participer à des événements Seekube de manière à toucher plusieurs écoles de manière transversale. L’entreprise a en particulier décidé de participer au forum virtuel des Femmes Ingénieures.

Ce forum en ligne est le plus grand événement dédié aux femmes ingénieures en France, qu’elles soient étudiantes ou jeunes diplômées (plus de 500 participantes, 30 entreprises). Entièrement dématérialisé, il permet à la fois aux candidates de découvrir des entreprises qui souhaitent davantage s’ouvrir aux femmes, et de rencontrer des recruteurs ayant des offres à pourvoir pour des ingénieures qualifiées.

La mise en place

Grâce à son fonctionnement collaboratif, la plateforme a permis à Thales de mobiliser 16 recruteurs à la fois sur le forum, où qu’ils soient basés. Ainsi, chacun pouvait contacter les candidates correspondant à son périmètre métier et/ou géographique.

De plus, chacun d’eux a pu choisir ses disponibilités en fonction de son emploi du temps. Ainsi, « le forum virtuel était comme un fil rouge pendant la semaine » : les recruteurs pouvaient facilement s’adapter en cas d’imprévu, pour assister à une réunion improvisée par exemple.

Le résultat

Avec 535 candidates ingénieurs présentes pour cette édition d’avril 2018, le forum a débuté sur les chapeaux de roue ! Thales bénéficiant d’une excellente renommée grâce à son envergure et à ses nombreuses actions récurrentes auprès des écoles, l’entreprise a été la deuxième entreprise la plus attractive du forum parmi les trente présentes.

Plus de 110 candidates ont visité le stand virtuel de l’entreprise, ce qui leur a permis d’en apprendre davantage sur les métiers, parcours et opportunités chez Thales.

De leur côté, les recruteurs ont exploité au maximum le pool de profils présents, et ont épluché les CV de plus de 300 candidates. Parmi celles-ci, 44 ont reçu une proposition d’entretien, et ont ainsi pu échanger avec des recruteurs dans toute la France.

Le forum femmes ingénieurs a donc permis à Thales de rencontrer des candidates de nombreuses écoles : Arts et Métiers, ESIGELEC, UTC, Centrale Nantes, Mines Paris, INSA Rennes et Rouen…

L’entreprise a ainsi pu toucher facilement les écoles en dehors de son coeur de cible, et poursuit aujourd’hui le processus de recrutement avec plusieurs dizaines de candidates !

 

– – –

Merci d’avoir lu jusqu’ici !

Le témoignage vous a plu ? Vous aimeriez savoir ce que Seekube peut faire pour votre entreprise ? Demandez à être rappelé par un membre de notre équipe !

A bientôt sur Seekube 😎