Gentiane – “Après mon Bac je ne savais pas vraiment quoi faire”

Un témoignage en direct de Prague avec Gentiane, étudiante à Rennes School of Business à l’occasion du forum Métiers du Marketing & de la Communication où elle recherchait son stage de Césure.


Chap 1. Où l’on se demande bien quoi faire après son bac

J’ai passé un bac ES, et juste après avoir terminé le lycée, je ne savais pas quoi faire. Alors pendant une année, j’ai pris une gap year : j’en ai profité pour passer mon permis, commencer à travailler… Pendant cette année, j’ai été sur un forum d’études organisé par Paris Descartes où j’ai eu l’occasion de parler directement avec les élèves de l’IUT. Ce format m’a permis de leur poser des questions, et l’idée de l’IUT m’a beaucoup plu. Tout d’abord parce qu’au bout de 2 années on a un vrai diplôme en main reconnu par l’état – je ne savais toujours pas quand je voulais m’arrêter dans mes études- mais aussi le fait qu’il s’agisse d’un établissement public et que la formation touche à beaucoup de sujets. J’ai finalement fait le choix de la filière techniques de commercialisation qui a l’avantage d’être à la fois généraliste & un peu plus spécialisée. Très formateur en tout cas. Par exemple, ma professeur de droit était une juriste, elle savait de quoi elle parlait, elle nous donnait des cas très concrets. C’est une belle ouverture, je recommande complètement !

 


Chap 2. Où l’on est curieux de tout

Après deux années, je me suis décidée à continuer mes études, mais je ne savais pas encore vraiment ce que je voulais faire. C’était important pour moi de ne pas me spécialiser tout de suite : j’ai passé les concours de Rennes School of Business.

Ce que j’ai vraiment aimé, c’est que dans cette école, la spécialisation se fait en Master 2 : en M1 on découvre vraiment des matières variées. Moi qui avait un peu mis de côté les mathématiques, j’ai notamment pu découvrir l’expertise comptable, l’audit… Mais ce n’est pas ce qui me convient le plus – je suis plutôt du côté créatif et je me suis plus retrouvée dans le marketing. En césure à Prague, j’ai choisi d’explorer les Ressources Humaines parce que je n’avais pas encore eu l’occasion d’en faire à Rennes. Comme je suis amenée à passer des entretiens, je connais maintenant un peu les techniques de recruteurs !


Chap 3. Où l’on parle avenir & projet professionnel.

Je ne suis pas encore fixée, je n’ai pas de préférence particulière que ça soit en terme de poste ou de taille d’entreprise, en fait, tout dépend des corps de métiers, des offres proposées par l’entreprise. Je sais simplement par exemple que tout ce qui est sport & automobile, ce n’est pas quelque chose qui m’attire – autant laisser ma place à un(e) passioné(e). Je me suis plutôt tournée vers les secteur cosmétique, mode, agro-alimentaire – j’ai même postulé chez Danone ! J’avais déjà envoyé ma candidature via quelques sites carrières quand j’ai entendu parler du forum Seekube autour des métiers du marketing. Je me suis inscrite, j’ai postulé à trois offres et j’ai eu les trois entretien chez Labeyrie, BETC & HanesBrand ! C’était rapide : en une semaine, j’avais les dates des trois entretiens, j’étais étonnée. C’était très concret. Les 3 entretiens se sont fait par téléphone, ce qui est plus pratique – étant à Prague parfois ma connexion est moins bonne.

Epilogue.

J’ai passé deux nouveaux entretiens (le premier chez Cinabre une start-up parisienne fabriquant des accessoires pour homme made in France et qui combine les aspects “start-up” et “luxe” que j’ai préalablement connus dissociés!  –  et le deuxième entretien avec TLC Marketing, une start-up spécialiste des campagnes promotionnelles et qui travaille avec les plus grands: Danone, P&G, L’Oréal…)


Rennes SB organise son prochain forum de recrutement à partir du 27 mars.

Intéressé par cette expérience ? N’hésitez pas à nous contacter