Comment choisir ses écoles cibles pour des relations écoles efficaces ?

Vous mettez en place une stratégie de relations écoles afin d’attirer des jeunes candidats talentueux dans votre entreprise ? Alors bien choisir vos écoles cibles est primordial ! C’est ce qui vous permettra de prioriser vos actions, d’atteindre vos objectifs sans vous disperser et de recruter les candidats les plus pertinents pour le succès de votre entreprise. Cet article vous propose une méthode simple et rapide pour identifier facilement vos écoles cibles.

Au moment de mettre en place une stratégie de relations écoles, l’une des premières questions que vous devez vous poser est de choisir les cibles de la stratégie que vous allez déployer. En effet, il est souvent tentant de ratisser large, en partant du principe qu’il vaut mieux toucher une audience aussi vaste que possible. Et pourtant, c’est tout sauf vrai !

Pensez au principe des 80/20 : 80% de vos résultats seront issus de 20% de vos actions. Mieux vaut déployer une stratégie impeccable auprès d’un nombre restreint d’écoles, plutôt qu’une stratégie brouillon auprès d’un trop grand nombre de cibles. Votre objectif doit donc être de rechercher la qualité plutôt que la quantité. Une PME peut recruter 10 à 20 profils junior par an en ciblant seulement 4 ou 5 écoles, un grand groupe peut se concentrer sur 15 à 20 écoles lors de la mise en place de sa stratégie. L’important est de bien choisir lesquelles !

Faites le point sur les compétences dont vous avez besoin

Selon que vous êtes une grande structure ou pas, ce n’est pas toujours la même personne qui centralise les besoins de recrutement des opérationnels et qui déploie les relations écoles de l’entreprise. La première information à obtenir, c’est savoir combien de candidats vous souhaitez recruter, sur quels types de postes, dans quelle zone, sous quel type de contrat…

Dessinez des grands ensembles, listez les compétences-clés que vous attendrez des candidats : maîtrise d’un logiciel ou d’une technologie, compétences en gestion de projet, niveau d’anglais… C’est en se basant sur ces compétences que vous pourrez identifier les meilleures formations auprès desquelles déployer vos actions.

Faites l’état des lieux de vos moyens

Prévoyez de faire le point sur les moyens, humains et financiers, dont vous allez disposer avant de déployer votre stratégie de relations écoles. Combien de personnes dans votre équipe ? Quel pourcentage de leur temps à allouer aux relations écoles ? Avez-vous un budget pour vous déplacer ? Pour séjourner à l’hôtel ? Pour investir dans des goodies ? Dans de nouveaux outils ? Pouvez-vous mobiliser vos opérationnels ? Combien de temps, à quelle fréquence ?

Tous ces éléments vous permettront de déterminer la taille idéale de votre liste d’écoles-cibles : moins vous avez de moyens à disposition, plus il vous faudra focaliser vos actions sur un nombre limité d’écoles.

Etudiez vos meilleurs collaborateurs

Avant de raisonner école par école, la dernière étape est d’observer ce qui fonctionne déjà à l’heure actuelle. Pour cela, vous pouvez d’abord observer ce qui marche en interne : prenez vos 10 meilleurs employés, ou vos 5 meilleurs stagiaires de l’année dernière, ou vos meilleurs alternants des deux dernières années… Et cherchez des similarités.

Est-ce que plusieurs d’entre eux sont issus d’une école que vous ne connaissez pas encore ? Est-ce qu’ils sont tous passés par une junior entreprise ? Un bureau des élèves ? Non seulement ces éléments peuvent vous orienter vers les écoles où vous pouvez trouver les perles rares adaptées à votre business, mais en plus, c’est un excellent moyen de vous y ouvrir des portes : après tout, vous avez des anciens dans vos rangs !

Jetez un oeil chez la concurrence

De la même manière que vous étudiez vos ressources en interne, faites le point sur les candidats que vos concurrents recrutent ou cherchent à recruter. Etudiez leurs annonces, allez voir les profils de leurs collaborateurs sur LinkedIn… Cette information sera plus ou moins pertinente selon le secteur, mais elle demeure extrêmement pregnante dans des milieux tels que le conseil ou la banque d’affaires.

Est-ce que vous souhaiterez vous aligner ? Ou au contraire, aller chercher de nouvelles formations au sein desquelles vos concurrents ne sont pas encore présents ?

Créez une grille de scoring des écoles

Maintenant que vous avez fait le point sur vos besoins, sur vos ressources et sur les bonnes pratiques en interne et en externe, vous voilà fin prêt à attaquer la liste en elle-même ! Le secret des meilleures stratégies, c’est qu’elles ne se basent pas sur votre intuition, mais sur les données que vous parvenez à relier ensemble. L’objectif est donc de faire une croix sur vos préjugés, et de trouver une manière objective d’étudier les caractéristiques de chacune des écoles que vous pourriez cibler.

Pour cela, vous pouvez réaliser une grille de scoring centralisant les critères les plus importants pour vos besoins :

  • Master spécialisé pertinent pour vous : +2 pts
  • Des anciens de l’école parmi les meilleurs éléments de l’entreprise : +2 pts
  • Promotions de plus de 300 élèves : +1 pt
  • Ecole <100 km de votre entreprise : +1 pt
  • Lien déjà existant avec l’école : +1 pt
  • Début des stages de fin d’études en mars : +1 pt
  • Etc.

Essayez de recenser des critères publics et objectifs. Cela vous permettra d’être aussi neutre que possible au moment d’étudier les différentes écoles avec qui vous pourriez nouer des partenariats.

Constituez un pool de cibles large, et scorez, scorez, scorez !

Maintenant que votre grille est construite, vous n’avez plus qu’à l’appliquer aux différentes écoles entre lesquelles vous allez souhaiter prioriser.

Commencer par constituer un pool de cibles potentielles. Si vous recherchez des profils en marketing, listez les formations existantes en marketing, et n’hésitez pas à penser large : écoles de commerce, IAE, universités, BTS… N’oubliez pas que découvrir de nouvelles formations de qualité, c’est l’occasion de trouver de bons candidats à moindres frais ! D’ailleurs, si vous cherchez une cartographie de toutes les formations de France, n’oubliez pas d’aller jeter un oeil à notre outil (gratuit) Seekampus !

Ensuite, appliquez votre grille de scoring à toutes ces formations. Vous verrez rapidement émerger différents groupes d’écoles, que vous pourrez facilement répartir en différents groupes : priorité 1, priorité 2, etc. Ensuite, vous pourrez décider quelles actions mettre en place (ou non) avec les écoles de chaque groupe. Ce mode de fonctionnement vous garantit une allocation optimale de votre budget et de vos efforts.

Mettre à jour la liste régulièrement

Enfin, n’oubliez pas d’actualiser régulièrement votre liste d’écoles cibles, et de l’enrichir à intervalles réguliers : ainsi, si vos objectifs évoluent, ou si vous souhaitez attaquer de nouvelles écoles grâce à un budget supplémentaire, vous saurez réagir vite et prendre vos concurrents de vitesse !

En conclusion, identifier ses écoles cibles, c’est facile… Mais ça demande un peu de méthode ! Ne vous fixez pas des objectifs trop ambitieux dès le début, prenez le temps de maîtriser le process, avant peu à peu d’ajouter de nouvelles écoles à votre liste de cibles. Ainsi, vous aurez le temps de tester les actions les plus efficaces, d’analyser ce qui marche le mieux, et de vous faire la main !

– – –

Merci d’avoir lu jusqu’ici ! Si l’article vous a plu et que vous voulez être sûr de ne pas manquer la suite, rejoignez notre newsletter !